Découvrir Stains La ville Histoire de la Ville
Histoire de la Ville Imprimer Envoyer

LLe château de la Motte’origine du nom de la ville est probablement liée à la présence d’étangs (stagna en latin) qui parsemaient le territoire. C’est en 1213 que le nom apparut pour la première fois dans une charte de l’abbé de Saint-Denis, qui fit de Stains une paroisse indépendante. Par la suite, au XVIIème siècle, le secteur dépendit de la paroisse Saint-Léger, du village de Saint-Denis. Plusieurs seigneurs se partagèrent le territoire jusqu’à la Révolution. Ils y édifièrent des châteaux, dont le plus important, celui de Toussaint Bellanger. On y trouvait une ferme modèle avec une bergerie pouvant accueillir 3.000 moutons. Son parc étendu recouvrait la surface de l’actuelle Cité-jardin et comportait un grand bassin.

Naissance d’une ville

Vue ancienneComme pour la plupart des villages alentour, la vigne était l’activité principale. On fabriquait ici un vin clairet, à faible teneur en alcool ; 2.034 hectolitres furent produits en 1788. La concurrence des vins du Midi, plus riches en alcool, arrivant sur le marché parisien grâce au chemin de fer, entraîna la disparition progressive de l’activité, et les vignerons se reconvertirent en maraîchers. A cette époque, Stains ne comptait encore que 150 habitants. Ce ne fut qu’au XIXème siècle avec la révolution industrielle, qui entraîna en région parisienne une forte demande de main d’œuvre venant des campagnes, que Stains commença à prendre son envol. Bénéficiant ainsi de la proximité de Paris et d’un réseau de transport ferroviaire, Stains connaîtra entre les deux guerres un premier développement. A partir de 1921, afin de répondre à la forte demande de logements pour les ouvriers, fut bâtie la Cité-jardin.

Les « 30 Glorieuses »

Libération de StainsAu cours de son histoire contemporaine, Stains fut marquée par trois guerres. En 1870, la ville fut pillée par les armées prussiennes aux portes de Paris. Au cours de la Première guerre mondiale, des obus lancés de dirigeables allemands s’abattirent rue Jean-Durand. En 1935, les Stanois se dotèrent pour la première fois d’une municipalité à gauche avec son premier maire communiste Jean Chardavoine. Lors de la Seconde guerre mondiale, les troupes allemandes occupèrent la ville dés le 13 juin 1940. A la mi août 1944, Stains, foyer de la Résistance, entra en insurrection et se libéra elle-même, les troupes de la division Leclerc pénétrant dans la ville le 27 août 1944. 124 Stanois perdirent la vie pendant les 4 années d’occupation nazie. A la tête des Francs Tireurs et Partisans, Louis Bordes fut élu maire à Libération et ce jusqu’en 1977 date à laquelle Louis Pierna devint premier magistrat de la Ville, avant de passer à son tour le flambeau à Michel Beaumale en 1995.
> consulter le dossier réalisé pour le 60e anniversaire de la Libération de Stains (archives 2004)

Une ville à nouveau en développement

Après les années de reconstruction, Stains comme beaucoup de communes connut le développement constant des « 30 glorieuses ». Ainsi durant les années 60 et 70, furent bâtis de grands ensembles, afin de répondre à la crise du logement particulièrement marquée en région parisienne : plus de 6.000 logements furent construits en quelques années, de nouveaux quartiers émergèrent : le Clos Saint-Lazare, le Moulin Neuf, Salvador Allende, Le Globe, Victor Renelle ; la population de la ville doubla de 1954 à 1973, passant ainsi de 19.028 à 40.800.
Dans les années 80, frappée de plein fouet par la désindustrialisation de la Plaine Saint-Denis, Stains connut une période de récession importante. Après la perte de prés de 7.000 habitants, aujourd’hui, elle se développe à nouveau, gagnant chaque année quelques centaines d’emplois nouveaux, et voyant sa population à nouveau croître (de 1999 à 2006, la ville a gagné 1.400 habitants, soit une progression de 4,1%), pour atteindre aujourd’hui environ 35.000 habitants. Son adhésion par voie référendaire en 2003 à la communauté d’agglomération Plaine Commune, bassin de vie de 334.000 habitants et 130.000 emplois, a permis d’accélérer son développement.

Partager cet article

 

Contacter la mairie

Mairie6 av. Paul-Vaillant-Couturier
93240 Stains
Tél accueil : 01 49 71 82 27
Adresse postale :
Mairie de Stains,
B.P.73, 93241 Stains Cedex
Contactez la Ville de Stains

Horaires

La mairie est ouverte
du lundi au vendredi de 8h45 à 12h15
et de 13h30 à 17h15
Le samedi de 8h45 à 11h45
Attention : fermeture tous les mardis matin

voir le plan de la ville